Matthieu 27 : 45 - 54

Publié le par Theodora

La mort de Jésus

 

illustration : Le Christ sur la croix, de Carl Heinrich Bloch (1870)

 

A partir de midi, il y eut des ténèbres sur toute la terre jusqu'à trois heures. Vers trois heures, Jésus s'écria d'une voix forte : "Eli, Eli, lema sabaqthani", c'est-à-dire : "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?" Certains de ceux qui étaient là disaient, en l'entendant : "Le voilà qui appelle Elie !" Aussitôt l'un d'eux courut prendre une éponge qu'il imbiba de vinaigre ; et, la fixant au bout d'un roseau, il lui présenta à boire. Les autres dirent : "Attends ! Voyons si Elie va venir le sauver."
Mais Jésus, criant de nouveau d'une vois forte, rendit l'esprit. Et voici que le voile du Sanctuaire se déchira en deux du haut en bas ; la terre trembla, les rochers se fendirent ; les tombeaux s'ouvrirent, les corps de nombreux saints défunts ressuscitèrent : sortis des tombeaux, après la résurrection, ils entrèrent dans la Ville Sainte et apparurent à un grand nombre de gens. A la vue du tremblement de terre et de ce qui arrivait, le centurion et ceux avec qui il gardait Jésus furent saisis d'une grande crainte et dirent : "Vraiment, celui-ci était le Fils de Dieu."

 

 

(Matthieu 26 : 27 - 54)

Extrait de la Traduction Oecuménique de la Bible - © Société Biblique Universelle et Editions du Cerf, Paris   

(pour être tenu au courant de toutes les publications du blog, et recevoir chaque article dès sa parution, PENSEZ A VOUS ABONNER A LA NEWSLETTER !)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article